Nobody Is Watching TV

Canicross : les erreurs à ne pas commettre

Le canicross est un sport consistant à courir avec votre chien. Sa pratique se développe en France et une fédération a même été créée. C’est une excellente activité pour le maître et l’animal, qui bénéficie à leur santé, mais aussi à leur relation. Si vous désirez la découvrir, voici quelques conseils de base.

Choisir la bonne race

Tous les chiens ne sont pas faits pour courir. Sur un site comme be-happy-jodie.fr, vous trouvez de nombreuses informations sur les races qui peuvent vous être utiles au moment de choisir votre chien.

Évitez les races peu endurantes comme le carlin ou les chiens cardiaques. Des bergers ou des lévriers sont les meilleurs choix, mais globalement, la plupart des chiens de moyenne et de grande taille sont capables de faire du canicross.

Prendre du matériel adapté

Pour le confort et la sécurité de chacun, ne prenez que des matériels conçus pour l’activité. Ainsi, le chien porte un vrai harnais de canicross qui ne serre jamais son cou et répartit la force sur l’ensemble de son corps.

Pour le maître, il ne tient pas une laisse entre les mains, ce qui serait dangereux en cas de chute, et peu pratique puisqu’il n’aurait jamais de liberté avec ces membres. À la place, il a une laisse qui s’attache à une ceinture portée autour des hanches. Cette laisse est un peu flexible pour qu’elle ne traîne pas au sol tout en évitant de freiner le chien dès qu’il prend vingt centimètres d’avance sur son maître.

Un animal dressé pour la pratique

Il est impossible de courir avec un chien qui passe son temps à s’arrêter et à tirer pour aller voir d’autres animaux ou sentir les trottoirs. Votre chien doit être capable de vous suivre en ignorant les tentations. Il est également important qu’il réponde à vos ordres, notamment pour s’arrêter et repartir au niveau des chaussées ou pour tourner aux angles des rues.

Des cours chez un comportementaliste canins s’avèrent utiles si votre compagnon ne maîtrise pas cet apprentissage.

Une sécurité totale

La sécurité est primordiale. Outre un matériel protecteur, votre chien a d’autres besoins quand il fait du sport. Vous devez lui fournir de l’eau quand il a trop soif, mais toujours en quantité limitée. En effet, s’il pouvait boire un litre, il pourrait le faire sous le coup de l’excitation avant d’éprouver les plus grandes peines à reprendre la course.

Évitez de sortir sur des trottoirs bondés car cela n’est ni agréable ni pratique. Pire, votre laisse pourrait se prendre dans les pieds d’un passant. Les journées trop chaudes sont à bannir de votre agenda sportif, encore plus si votre chien et vous n’êtes pas de grands sportifs. D’ailleurs, il est même conseillé de commencer seul pour avoir de bonnes bases de coureur avant de débuter avec votre chien.

Dans la mesure du possible, limitez les sorties sur des terrains dangereux comme ceux proches de la route ou sur des sentiers peu pratiques. Le canicross en forêt ou dans les parcs reste la meilleure activité.